LE MARCHÉ D’ ORDIZIA

Marché d´Ordizia

ordiziako-azoka-07

Depuis que dès les XIe et XIIe siècles, les premières rencontres commerciales eurent lieu aux environs de l’ermitage de San Bartolomé, le marché d’Ordizia a été le témoin direct du développement du village et de nombreuses anecdotes et événements survenus en ces lieux.

Un de ces faits est sans doute l’incendie qui détruisit le village en 1512. Suite à cet événement tragique, la reine Jeanne “la Folle” de Castille concéda à Ordizia “le pouvoir royal de tenir un marché franc hebdomadaire tous les mercredis de l’année”; ce fut probablement ce qui donna au marché l’élan définitif pour se consolider et arriver jusqu’à nos jours. Avec de nombreux hauts et bas au cours de son développement, le marché s’est assis définitivement au XVIIIe siècle et l’arrivée du train dans la décennie de 1860 constitua un énorme coup de pouce aussi bien pour le marché que pour la commune.

En 1925,en réponse à de multiples besoins et suite à de nombreuses demandes, on procéda à la construction de la singulière structure en béton qui aujourd’hui encore couvre la Place Nagusia.

Avec le poids de son histoire et de sa tradition, le marché d’Ordizia est ainsi devenu une référence pour les produits agricoles du pays: fruits, légumes secs et légumes verts autochtones, fromage Idiazabal et agneau, entre autres.